Post image for L’achat rénovation : planifiez pour économiser

L’achat rénovation : planifiez pour économiser

Par Philippe Ventura, CFA le 8 décembre 2014

Par Gilles Bouillon, Plani-Prêt

Depuis maintenant 2 ans, il n’est plus possible de refinancer* un prêt hypothécaire pour un montant excédant 80% de la valeur actuelle de votre propriété. Depuis 15 ans, nous avons constaté que bon nombre de personnes ayant acheté une propriété revenaient consulter leur conseiller pour consolider leurs dettes, souvent même quelques mois seulement après leur achat. Que ce soit pour refaire les planchers, le sous-sol ou la cuisine, ils utilisaient leurs marges ou leurs cartes de crédit.

Il eut une époque où il était relativement simple de refinancer une propriété, en raison des prix des maisons qui augmentaient rapidement. De plus, l’hypothèque pouvait atteindre jusqu’à 95% de la valeur de la propriété. Puisque la situation n’est plus la même aujourd’hui, le refinancement de la maison est maintenant plus ardu pour un acheteur ayant versé un montant initial de 5%. Il faut compter jusqu’à 8 ans pour avoir accumulé le capital nécessaire.

Une bonne solution est donc de planifier les rénovations avant de décider de devenir propriétaire, afin d’éviter de payer les intérêts des cartes de crédit (entre 11% et 19%), ou même le 7% du prêt personnel. Il existe un programme, permis par les assureurs hypothécaires SCHL et Genworth, où vous pouvez ajouter les coûts de rénovations à votre hypothèque lors de l’achat.

Supposons que vous visitez une maison dans un secteur que vous aimez beaucoup. Bien située, d’une bonne dimension, avec un terrain de la grandeur que vous voulez, vous aimez les écoles à proximité, mais il y a un bémol : vous n’aimez pas du tout la cuisine, ni la salle de bain. Eh bien, vous n’avez qu’à fournir une estimation des travaux à réaliser, et le montant sera ajouté à votre prêt hypothèque. N’oubliez toutefois pas que vous devez effectuer une évaluation des coûts avant de passer au statut de propriétaire.

*Refinancer : négocier une nouvelle hypothèque sur sa propriété afin de pouvoir disposer du capital accumulé.

 

 

Leave a Comment

Previous post: