Post image for CELI vs REER : Lequel choisir?

CELI vs REER : Lequel choisir?

Par Philippe Ventura, CFA le 11 février 2014

Pourquoi pas les deux?

L’un ou l’autre, en y cotisant, vous bonifierez votre retraite.

Le REER permet de déduire de son revenu le montant cotisé. En autre mot, aux fins du calcul des impôts, vous déclarez moins de revenu.

Exemple : Revenu de 65 000 $. Votre taux marginal d’impôt sur le dernier 1 000 $ gagné est de 38,4%. Si vous cotisez 1 000 $, aux fins de calculs, votre revenu sera de 64 000 $. Vous économisez donc 384 $ sur le 1 000 $.

Par la suite, votre argent travaille pour vous à l’abri de l’impôt. L’argent croît pour la durée qu’il sera dans le REER. Il sera imposé que sur la partie que vous y retirerez à la retraite.

Dans un CÉLI, vous ne profiterez pas d’une déduction, MAIS votre argent « disparaitra des yeux du fisc » en quelque sorte. Je m’explique : une fois dans le CÉLI, votre argent croitra à l’abri de l’impôt, ne sera jamais imposé même si vous en faites des retraits, ne sera pas ajouté à votre revenu lorsque vous ferez ces retraits et, finalement, vous ne perdrez jamais l’espace de cotisation de votre CÉLI. Retirez-en 3 000$ aujourd’hui, vous pourrez le redéposer dans une année subséquente! Un REER ne permet pas cette flexibilité.

Dans un REER, vous pouvez cotiser jusqu’à 18% de votre revenu par année. Dans un CÉLI, vous avez droit à 5 500 $ pour 2014.

En date de 2014, vous avez droit à 31 000 $ de cotisations à votre CÉLI, si vous aviez au moins 18 ans en 2008.

Vous pourrez cotiser à votre REER jusqu’à 71 ans, mais il n’y a pas de limite d’âge pour le CÉLI.

CÉLI vs REER

Alors, que faire? REER ou CÉLI?

La réponse optimale :

Investissez dans votre REER, puis cotisez le remboursement dans votre CÉLI.

Autres réponses possibles:

  1. Si vous approchez la retraite et voyez que vous aurez un revenu égal ou supérieur à vos revenus de travail, optez pour un CÉLI.
  2. Si vous n’êtes pas certains de vouloir cotiser au REER, faites-le au CÉLI. Vous pourrez le transférer au REER subséquemment.
  3. Si vous avez un faible revenu, cotisez qu’au CÉLI.

Lequel préviligiez-vous?

 

Suivez-nous sur Twitter: @philippeventura

 

Qui pourrait aussi vous intéresser:

  1. Le CELI gagne du terrain, le REER demeure au sommet
  2. Réponse à la question de Madame Filion : « Est-il plus avantageux d’investir dans un CÉLI ou un REÉR? »
  3. CELI: Une réflexion sur vos priorités budgétaires
  4. Déluge de statistiques sur le CELI
  5. CELI: 2 réponses à vos questions!

Leave a Comment

Previous post:

Next post: